Garantie mécanique : quelles sont les pièces couvertes ?

Garantie mécanique

Les frais de réparation d’un véhicule en panne peuvent être couverts par la garantie des pannes mécaniques. Il est possible de souscrire ce contrat d’assurance auto en tant que protection optionnelle. Mais quelles sont les pièces qu’il couvre et comment le mettre en œuvre ?

La garantie mécanique, c’est quoi ?

La garantie mécanique est une assurance qui sert à couvrir les frais de réparations qui sont indispensables pour remettre un véhicule en état de marche suite à une panne électronique, électrique ou mécanique. Elle est notamment proposée en option auprès des assureurs auto. De ce fait, c’est l’assureur qui se charge de régler la facture des réparations dans le cas d’une panne qui entre dans le cadre du contrat. Le remboursement concerne pour cela le paiement des frais de la main d’œuvre et l’achat de certaines pièces qui nécessitent un remplacement. Il faut noter qu’en général le constructeur automobile accorde un délai de garantie légale de deux années avec une limite de kilométrage maximum pour chaque véhicule. De ce fait, la garantie panne mécanique permet de prendre le relai à la fin de cette garantie constructeur et de compléter l’assurance auto classique. Trouvez plus d’informations sur ce site spécialisé.

Quelles pannes couvre la garantie mécanique ?

La garantie panne mécanique peut couvrir plusieurs pannes liées généralement à la boîte de vitesses, aux systèmes de climatisation, aux systèmes d’échappement, aux systèmes d’injection, aux systèmes d’alimentation, aux composants électroniques et électriques du moteur et au moteur proprement dit. Mais chaque contrat dispose de ses propres spécificités et cette couverture dépend surtout des offres proposées par les compagnies d’assurance. Ainsi, avant de garantir son véhicule, il convient de bien vérifier quelles sont les pièces couvertes afin d’éviter d’être surpris des éventuelles exclusions et devoir payer soi-même certains frais de réparation en cas de panne. A part cela, la panne mécanique doit provenir d’une cause interne et doit être fortuite ainsi qu’imprévue pour pouvoir être couvertes par la garantie mécanique. Par ailleurs, la panne ne doit pas être le résultat de l’usure de la voiture. Il faut noter que le kilométrage ainsi que l’âge du véhicule sont pris en compte par les assureurs afin d’accepter ou non la couverture de panne mécanique. Ils refusent donc souvent de prendre en charge les voitures trop anciennes.

Comment souscrire une garantie panne mécanique ?

La garantie voiture en cas de pannes mécaniques protège les conducteurs des frais parfois lourds occasionnés par une panne mécanique. Bien qu’elle puisse substituer la garantie constructeur une fois que celle-ci ait expiré, l’idéal est de faire sa souscription en même temps que celle du contrat auto classique. Cela permet d’éviter de devoir subir un délai de carence que les assureurs se réservent d’appliquer pendant lequel les coûts de dépannages ne seront pas pris en charge. Mais la souscription peut aussi se faire à minima avant la fin de la garantie constructeur. Par ailleurs, l’assuré pourra continuer de profiter de la garantie du constructeur, tout en étant couvert, pour les dommages exclus, par une compagnie d’assurance. Toutes les modalités de souscription peuvent bien évidemment être demandées auprès de l’assureur afin d’avoir plus d’informations et de détails sur les offres.

Quels sont les types d’impacts d’un pare-brise et comment les réparer ?
Une agence de location peut-elle vendre ses voitures ?